agroalimentaire picardie

A la sauce William Saurin


« Retour

A la sauce William Saurin

A la sauce William ...


Implantation agroalimentaire. Des plats cuisinés et des emplois à Laon

Avec William Saurin, la zone d'activités du Griffon va accueillir, à Laon dans l'Aisne, sa première activité industrielle agroalimentaire. Une bonne nouvelle pour ce pôle situé au baricentre d'autoroutes, dans ce berceau axonais des industries agroalimentaires. Après ses sites de Pouilly-sur-Serre et de Château-Thierry, ce leader agroalimentaire des plats en conserves s'attaque cette fois aux plats frais cuisinés. « La proximité des centres de la grande distribution n'est pas étrangère au choix de Laon », ajoute-t-on à l'agence Aisne développement, qui a accompagné cette implantation. Ces plats qui ont une durée de conservation plus courte doivent être livrés rapidement. La présence du nouveau laboratoire départemental au Griffon pourrait aussi apporter des synergies.
Si le marché de la conserve stagne plutôt, celui des plats cuisinés est porté par des consommateurs de catégories CSP + (cadres, familles monoparentales, etc.), et des gens pressés, qui veulent manger vite et bien.



Une centaine d'emplois d'ici cinq ans

Groupe agroalimentaire dirigé par Monique Piffaut (450 M€ de chiffre d'affaires en épicerie), William Saurin opère via la Financière Turenne Lafayette qu'elle préside. La future usine de Laon, qui occupera 7 000 m2 de terrain, représente un investissement de plus de 12 millions d'euros. Il s'annonce pour le groupe comme « le grand chantier de l'année 2011 », a déclaré Monique Piffaut. Le maître d'ouvrage est la société d'ingénierie SNC-Lavalin. Si le terrain a été préempté, le permis de construire n'a pas encore été déposé.
Détail essentiel : William Saurin va embaucher 30 à 40 personnes à l'horizon 2012, pour monter à une centaine de salariés d'ici cinq ans. Sans compter quelques emplois induits.


Lu dans l'UNION Champagne-Ardenne-Picardie du 23 novembre 2010




» Documents disponibles au téléchargement