agroalimentaire picardie

ALERTE - Arnaque "TESCO UK"


« Retour

ALERTE - Arnaque "TESCO UK"

ALERTE - Arnaque ...



M. Jean-Michel Salon (Fédération Régionale des Industries Agro-Alimentaire de PACA) nous informe d’une arnaque dont a failli être victime une entreprise de sa région.

 

Une personne se faisant passer pour un acheteur de chez Tesco aurait déjà tenté sa chance auprès de plusieurs entreprises agro-alimentaires.

 

Veuillez trouver ci-dessous une description de son mode opératoire :

 

"Comme convenu, je t’informe de l’arnaque dont nous avons failli être victime.

 

Fin juillet, contact par mail d’un certain Kevin Duarte qui se dit directeur des achats de Tesco et demande catalogue et produits pour mettre dans sa chaîne de supermarchés au Royaume-Uni. Il donne l’adresse postale de Tesco dans sa signature mail, le vat number correct et un tél fixe et un portable.

 

Revient ensuite vers nous avec une sélection de 10 produits, et demande échantillons qui lui sont envoyés. Le colis nous revient et quand on l’interroge, il s’excuse d’avoir omis de nous communiquer l’adresse de la centrale de dégustation. Le colis est donc renvoyé à cette nouvelle adresse.

 

Il déclare l’avoir reçu et commande 1 palette de chacune des 10 refs envoyées en échantillon, en précisant qu’il souhaite un paiement à 30 ou 60 jours. Tesco est garanti par la Coface donc pas de souci en apparence. Il nous demande de d’organiser le transport et de le lui facturer. Toutefois, lorsque nous consultons au travers de STEF TFE plusieurs transporteurs pour connaître le coût, l’un d’eux tire la sonnette d’alarme en nous conseillant de vérifier la véracité de cette commande car il y a eu des arnaques chez TESCO et ASDA. J’appelle donc le siège social de Tesco en trouvant le numéro sur British Telecom et on m’annonce que Kevin Duarte est inconnu chez eux et que leurs adresses mails sont toutes identiques et ne ressemblent pas celle de notre contact. Le transporteur qui nous a mis en garde contacte de son côté le service de sécurité de Tesco qui lui répond « je ne peux rien dévoiler mais n’expédier rien ».

 

Le colis d’échantillons nous est ensuite revenu une seconde fois et le sieur Kevin Duarte ne répond plus à nos e-mails, depuis que nous avons demandé un paiement d’avance."